Ose te Déployer ® !
Développement Personnel - Paris

Articles

Le don n'existe pas. Personne n'a un don, personne n'est élu de dieu pour pouvoir faire des choses que les autres ne savent pas faire. Personne n'est favorisé.

S'il est un dieu, il nous a fait tous égaux.

La question du don n'est qu'une question de responsabilité. Nous avons tout, tout est déjà là.

Nous avons la capacité d'avoir une intuition développée qui nous indique ce qui est bon et juste pour nous. Nous avons tous la capacité de voir certaines choses, d'en entendre d'autres.

Nous avons tous ces capacités dites extra-sensorielles, elles sont inhérentes à l'humain, elles sont toutes en chacun de nous. Elles sont régies par la glande pinéale, au centre de notre cerveau. Cette glande se calcifie avec le fluor ainsi qu'en fonction des paramètres épigénétiques comme l'hygiène de vie, les émotions etc... Elle s'atrophie et se développe comme nos gênes.

Nous avons tous le même potentiel. Ce qui fait la différence, c'est la responsabilité que nous prenons quant à l'expression de notre part subtile.

Ces capacités sont très présentes chez nous lorsque l'on est enfant, nous voyons et ressentons des choses invisibles. Nous n'imaginons rien, nous sommes simplement connectés à des capacités qui ensuite s'atrophient à mesure que nous les recouvrons de nos croyances, et de nos peurs, que nous les limitons en fonction de ce que nous jugeons possible ou pas.

L'univers est un champ de possibles, c'est notre conscience qui rend les choses réelles ou pas. Le don n'existe pas. Certaines capacités sont niées ou explorées, c'est tous. Nous sommes tous capable de tout, la seule question, c'est est-ce que j'en prends la responsabilité ou pas.

Avoir un don, c'est accepter les potentialités, les capacités inhérentes à chaque humain, en prendre la responsabilité et y travailler.

On développe ces dons par l'alignement, par l'écoute de notre petite voix intérieure, par la réponse à nos besoins, par le tri que nous pouvons faire dans nos croyances... On développe son don en devenant meilleur, en devenant la meilleure version de soi-même, en devenant soi pleinement et entièrement.

C'est en comprenant comment nous sommes faits, en étant conscient de ce qui nous faut agir et de nos mécanismes et en se libérant des entraves que l'on exprime notre plein potentiel, que l'on développe ses dons.

Il n'y a rien de dangereux dans le fait de développer des capacités « étranges »

La question centrale dans l'utilisation d'une capacité est dans quelle intention je suis ? Quelle est l'intention de mon cœur ? L' intention doit être celle de la bienveillance et du partage et non du pouvoir et de la domination. Si d'aventure, on se place dans cette seconde optique là, oui, ça devient dangereux, car on récolte ce que l'on sème...

Nous avons donc tous des dons, personne n'est favorisé, personne n'est lésé, la seule chose qui fasse la différence, c'est la capacité d'alignement, d'écoute... la responsabilité que nous prenons, l'intention noble juste et bienveillante.

Certains ont, il est vrai, des prédispositions. Simplement parce que ces capacités sont restées développées dans les générations précédentes et elles sont donc plus faciles d’accès. C'est ce qui se passe avec les dons que l'on se transmet. Des aptitudes particulières à l'exploitation de notre potentiel ont été développées dans la famille et les descendants y sont formés de génération en génération. On transmet la connaissance et l'utilisation des capacités, on ne transmet aucun don magique.

Moi par exemple, les femmes de ma lignée paternelle étaient guérisseuses, mais aucune ne m'a rien transmis la connaissance, j'ai découvert cette capacité et j'y travaille, chaque jour. Mais chacun a se potentiel.

Pour vous en convaincre voilà ce que je vous propose :

1- Prendre des temps de méditations chaque jour pour accéder à l'état alpha du cerveau, c'est-à-dire un état où l'on accède plus facilement à l'inconscient et à l'intuition. Il est donc important de prendre ces temps pour faire le vide et la place à cette part subtile en nous, pour la laisser vibrer s'exprimer

2- Ecouter, la petite voix intérieure, l'intuition, le ressenti. Ecouter cette part irraisonnable de nous qui parfois chuchote et la suivre.

Vous découvrirez certainement que des opportunités se créent, que des rencontres se font, etc..

Je vous propose de faire l’expérience pour un moment et de voir si vos dons se développent...

Osez vous développer ! Osez vous déployer !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.