Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice
Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice

Comment cultiver l'estime de soi ?

09 Mar 2022 Elodie T. Développement personnel

Ah l'estime ! Cette petite chose si fragile et futile, elle va, elle vient. Un rien la fait pousser et un rien la déracine, mais comment l'ancrer en soi ?

En quoi réside l'estime de soi ?

L'estime de soi, se trouve dans la distance entre ce que je suis, et ce, je veux être. Plus cette distance est grande moins il y a d'estime, plus elle est courte plus il y en a.

Cultiver l'estime revient donc à se rapprocher de celui ou celle que tu as envie d'être.

Il s'agit de réduire la distance....

Evaluer la distance

Mais avant tout encore faut-il définir ces deux pôles. Voyons comment faire, prends simplement une feuille et trace deux colonnes.

Ce que tu es :

Écrit a cet endroit ce que tu crois être la maintenant. Pour t’aiguiller tu peux te baser sur tes qualités, tes défauts et tes valeurs.

Tes qualités

Les qualités sont les choses chouette que tu as envie de garder au creux de ta personnalité. A cet endroit peu importe d'où elles proviennent, qu'elle t'aient été enseignées, que tu les ai construite ou que la société te les ai inculques. C'est du positif et ça se cultive.

Tes défauts

Les défauts sont les choses que tu juges comme nuisibles, n'entrons pas dans un débat, sur le bien fondé ou pas du jugement personnel. Pour rester dans quelque chose de mélioratif, je t'invite et aborder tes défauts en te penchant sur la qualité du défaut.

Par exemple : moi je suis impatiente, c'est un défaut. Cependant grâce a ce défaut je suis créative, je m'adapte, je suis rapide. Il m'a donc permis de développer trois compétence.

Je t'invite donc dans cette colonne a mettre les qualités de tes défauts.

Tes valeurs

Enfin tu peux aussi y répertorier tes valeurs, on entend par là les socles moraux, ou éthiques. Pour moi par exemple, c'est la liberté en tout premier lieu, pour d'autres ce sera le respect, ou la loyauté.

Établit donc ton état des lieux à partir de ce que tu es a date.

Tente de voir cela comme un point de départ et non un fin en soi pour éviter de basculer dans une auto-critique acerbe qui serait contre-productive.

Ce que tu veux être :

Penchons-nous maintenant sur la seconde colonne.

Liste à cet endroit l'image de ce que tu voudrais devenir. Attention il va te falloir faire preuve d'un peu de vigilance.

Faire le tri

Tu vas devoir trier ce qui est à toi et ce qui ne l'est pas.

Cet objectif que tu as écrit est il bien à toi ? Ou bien est elle le résultat des attentes de l’extérieur ?

Cette aspiration que tu exprimes est elle bien réaliste ? N'est elle pas la traduction d'un idéal qui par définition n'est pas réel ?

Tu dois travailler à partir du matériau dont tu es fait.e

Les projections

Enfin attention à la projection, à l'identification, à vouloir ressembler à ce que tu valides comme étant bien ou justement l'idéal. Ce n'est peut être pas toi, et c'est ok.

Peu importe que tu sois capable de bricoler par exemple, si tu es maladroite et que tu te coupes avec un couteau à beurre, ce n'est pas grave de renoncer au bricolage. Il faudra te demander a quel besoin réponds le désir de bricolage et trouver la modalité qui te corresponde. Il sera peut-être plus juste de t'orienter vers la peinture, par exemple, si le besoin est la créativité.

Il s'agit de faire preuve d'honnêteté et d'aller vers une version de toi, en fonction du matériau dont tu es fait en toute honnêteté et humilité. Cela ne veut pas dire que tu ne peux pas développer de compétence juste qu'il te faut être réaliste.

 

Tu as maintenant un point de départ et un objectif. Ces deux pôles sont en constante opposition dans l'esprit. Ton cerveau va naturellement tendre vers ce que représente une promesse de satisfaction, ce que tu voudrais être, lorsque tu t'éloignes de cette promesse, il t’envoie un signal de déception, de frustration, le désamour. Pour cultiver l'estime de toi il te faudra tendre vers la satisfaction.

Réduire la distance : L'action

Bien tu as maintenant tes deux colonnes tu vas pouvoir estimer la distance entre ce que tu es et ce que tu veux être et donc l'estime....

Alors verdict ? Passage piéton ou grand canyon ?

Ce qui va te permettre de réduire cette distance c'est bien entendu l'action. Mais attention pas n'importe comment.

La technique du grain de riz

Si tu décides de tout faire d'un coup tu te met au pied de l’Everest en short, c'est trop grand et tu n'es pas équipé. Il est plus sûr de séquencer les actions en toute petites étapes c'est la technique du grain de riz. Fais un tout petit peu à la fois.  Peu importe la taille de tes pas, ce qui importe c'est d'avancer.

Soutenir la satisfaction

Rappelle toi que ton cerveau cherche la satisfaction, il te faudra donc valoriser le résultat de chaque action comme si tu avais planter ton drapeau sur la lune, tu dois apporter de la valeur a chacun des millimètres qui te rapproche de toi.

La vertu de l'action et de la valorisation combinées c'est la confiance, tu entretiens le sentiment d’être capable de, et tu gagnes en confiance. Tu deviens convaincu que tu peux faire.

Ecouter les entraves

Face à l'action il se peut que tu sentes des résistances, c'est précieux car chaque impossibilité exprime quelque chose de toi.

Lorsque tu ne peux pas, ce n'est pas que tu n'es pas capable c'est que l'ensemble de l'être ne consent pas qu'il y a une part de toi qui résiste.

Cela peut se traduire dans la sphère émotionnelle, avec l'activation de charge, ou dans le mental avec la limitation par des croyances. Dans les deux cas cela nécessite accueille et reconnaissance car ce que quelque chose en toi a besoin d'être entendu avant de pouvoir consentir.

Offre toi donc ce temps avec douceur et bienveillance.

Se garantir la posture juste

Bien entendu il te faudra probablement ajuster en cours de route et adopter une posture juste vis à vis de toi même pour être sur d'être bien en train de cultiver l'estime et non de créer d'autres obstacles.

Apprends à connaître tes limites et à les respecter, que ce soit pour toi ou vis à vis d'autrui.

Accepte ce que tu es, tu es parfaitement imparfait.e. Renoncer n'est qu’énoncer à nouveau. A partir de ce que tu es et non d'une illusion. Renoncer c'est accepter et construire avec.

Assure toi de bien mener des actions qui sont en cohérence avec tes valeurs sinon tu crées de nouveau de la distance...

Observe ton comportement vis à vis de toi même, comment tu te parles, te juges, te vois... Apporte de la flexibilité la dedans, a défaut de pouvoir basculer dans du positif apporte au moins de la neutralité dans tes propos.

Enfin, bien que tu tendes vers un objectif, rappelle toi que tu évolues chaque jour, et que c'est dans ce présent que tu habites. Alors prends le temps de vivre au présent !

Le regard de l'autre

Comment gérer le regard de l'autre dans tout ça ?

C'est un peu cliché je te l'accorde mais le regard de l'autre ne parle que de lui, et nous n’apprécions que rarement de voir chez quelqu'un d'autre quelque chose que l'on aimerais avoir. Donc ne prends pas les choses pour toi.

Fixe tes limites, et n'hésite pas a évacuer les personnalités qui sont dévalorisantes. Dans les collaborations entre humains parfois l'autre va te réduire pour se valoriser. Sois conscient.e de cela, quelqu'un qui te dévalorise ou te manque de respect cherche simplement a cultiver sa propre confiance, d'une façon toxique certes mais il est lui aussi en souffrance. Fais preuve de compassion et rends lui son paquet. Occupe toi de toi sans regarder autour et tu pourras devenir inspirant.e ou au moins être tranquille.

Tout cela pour t'amener au fait de rendre a chacun ce qui lui appartiens. Cultive ton estime dans ton jardin, c'est déjà bien.

 

Voilà tu as là de quoi avancer un peu vers une estime plus solide et bien construite.

Si cet article t'as inspiré ou été utile, partage le !


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion