Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice
Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice

Lithothérapie, cartes, pendule... Vrais ou faux-amis?

12 Avr 2022 Elodie T. Développement personnel

Lithothérapie, pendule, oracles... Vrais ou faux amis?

Comment fonctionne la lithothérapie, le pendule ou l'usage des oracles ?

La lithothérapie comme les cartes ou le pendule fonctionnent selon le phénomène de résonance.

Cette loi physique nous dit que chaque vibration va activer dans l'environnement les vibrations analogues et les rendre visibles. Lorsque tu vivras la joie par exemple, tu vas activer autour de toi tout ça qui la corrèle. Tu ne crées rien, tu rends juste visible ce qui est déjà là. Un peu comme quand tu veux une voiture rouge et que tu ne vois plus que des voitures rouges

Dans l'être, tout vibre, depuis le corps, au cœur à l'esprit conscient et inconscient.

Pour la lithothérapie et les cartes, c'est à peu près identique, les pierres ou les lames qui vont t'attirer sont celles qui vont entrer en résonance avec ce que tu vibres, la question est d’où est-ce que tu tires ? Tu peux très rapidement avoir l'esprit à l'endroit de ce que tu voudrais entendre, que dans une posture d'accueil honnête de ce qui est, aussi inconfortable que ce soit.

Pour le pendule, c'est un peu différent, il réagit à l'énergie que tu canalises, mais tu dois bien être connecté à l'énergie universelle et non pas à celle de ton mental ou de ton inconscient, et à moins d'un réel entraînement, assidu, c'est souvent ton mental qui parle.

Lorsque tu vas utiliser la lithothérapie, la radiesthésie ou les oracles, les pierres ou les cartes qui vont t'attirer, autant que le mouvement du pendule sont ce qui entre en résonance avec ce que tu vibres de conscient ou d'inconscient. C'est ce qui vibre le plus fort qui l'emporte.

Lorsque tu travailles avec ces supports, tu vas bien entendu te concentrer sur ce que tu veux entendre ou voir se réaliser, tu vas donc activer ces vibrations là. Le résultat te confortera donc, te permettant de te sentir mieux.

Tu peux bien entendu, obtenir de « vraies » réponses, mais à quelques conditions que nous allons voir. Ils peuvent être de vrais supports, mais ne restent que des supports, et peuvent aussi rapidement devenir de faux-amis voir carrément toxiques.

 

Les dangers des pierres, du pendule et des oracles ?

Nous cherchons tous des réponses et des solutions face à nos questions ou notre mal-être. Et c'est bien naturel. Et c'est bien ce désir, cette fragilité qui nous rend vulnérables face à ces outils.

-> Ton influence

Comme nous venons de le voir, lorsque nous utilisons des outils de prédiction pour obtenir des réponses, ils réagiront en fonction du point où notre attention et notre intention sont les plus forts.
Le plus souvent tu projetteras si fort ce que tu désires entendre que les oracles iront dans ton sens et cela peut t'amener à te figer dans des postures qui entretiendront ton mal-être plutôt que de t'en libérer.
Cela peut te conforter et te maintenir dans une illusion, t’empêchant d'entrevoir la situation réelle et d'accéder aux voies de solution. Cela peut te conforter dans une posture de victime, légitimant ton mal-être, ton impuissance. Et enfin cela t'ôte la responsabilité de ta situation et ta capacité d'agir.
T'attacher trop fort aux messages des oracles en général t'amène à laisser le pouvoir au-dehors de toi et à créer une dépendance à des supports qui ne sont pas les vecteurs de la guérison. Tu es le vecteur. Tu es le créateur.

-> Ta capacité d'accueil

D'un autre côté, lorsqu'ils te disent la « vérité, tu peux ne pas être prêt à la voir, et la rejeter, ce qui de la même manière pourra t'emmener encore plus loin du mieux-être. Qui ne s'est jamais vu refaire un tirage, car la réponse ne nous plaît pas ?...
Si tu places beaucoup d'espoir dans les réponses, que tu y crois de tout ton cœur, mais que tu n’œuvres pas le travail nécessaire pour leur réalisation cela peut créer une grande déception, de la frustration, une perte de confiance et s'avérer pire que le résultat escompté. Tu peux te sentir abandonné, spolier par les forces auxquelles tu crois, et que tu crois être soutenantes, cela peut t'amener à de l'angoisse, un sentiment de persécution.
Les oracles lorsque tu ne les influences pas te montreront un possible, ce qui ne veut pas dire que c'est ce qui se passera, car tu es le créateur et chacun de tes choix, créera ton futur. À l'instant où tu ranges tes cartes, tes pierres ou ton pendule, tu as déjà recommencé à faire des choix, et le tirage est déjà invalide.
Pour que les prédictions se réalisent, tu dois être capable de faire face à ce qui a besoin d'être réglé en toi et lorsque tu ne le fait pas, tu peux te sentir trahi par ce à quoi tu croyais si fort.
Et n'oublies que nous vivons dans un monde fait de possibles. Ce n'est qu'une indication. Sans toi, rien ne se passe.
Les oracles ne te donneront pas de solutions, seulement des potentiels, à toi de les rendre réels.

-> Le praticien

Lorsque tu choisit quelqu'un pour tirer les cartes, manipuler le pendule ou utiliser les pierres cela peut être plus sûr, car tu n’interfères pas, seulement lui le peut, et tu dois être bien sûr du choix de ton praticien.
Il peut parler plus de lui que de toi. Selon sa posture, il peut ne pas être à l'endroit juste. Par exemple un désir d'aider, de trouver des solutions, un syndrome du sauveur, tout cela peut influencer sa clairvoyance.
La posture de communication et de pratique est capitale. Quelqu'un qui cherche à t'aider influencera les oracles, il n'est censé être qu'un medium, un messager de quelque chose qui ne lui appartient pas e qui ne lui est pas destiné, il détient une connaissance précise de ces outils et se base sur celle-ci bien plus que sur l'affect. Dans le cas contraire, va voir ailleurs.
Il peut capter de nombreuses informations, et s'il n'est pas vigilant, il peut capter ce que ta conscience réclame et te conforter, il peut aussi capter ton inconscient et te révéler ce que tu n'es pas encore prêt à voir, il peut aussi être correctement connecté à la trame universelle et te dire ce qui doit te parvenir. Pour cela, il n'y a malheureusement que l'empirisme qui te permette de faire le tri. Dans tous les cas, il doit rester à distance émotionnelle, te parler à partir de sa connaissance et ne pas te proposer de solutions, ce n'est pas son travail, c'est le tien de trouver en toi celles qui te conviennent.

Comment bien utiliser les oracles ?

Après tout ça, tu peux te sentir un peu désappointé, toi qui tires les cartes si souvent, mais pas de panique il y a des astuces simples, pour ne pas te laisser piéger.

-> Le choix du praticien

Tout d'abord le plus simple, le praticien, fie-toi à sa réputation, passe par des recommandations.
Observe sa posture sur les réseaux par exemple, il doit être ancré et très pro. Quelqu'un de trop perché manquera de clarté.
Son discours doit être clair pour toi, selon ta sensibilité, ces mots et son univers doivent t'être accessibles.
S'il est trop dans le karma, les vies antérieures et patacaisse il te confortera sûrement un peu trop dans la déresponsabilisation.
Il ne doit pas chercher à t'apporter de solution, son job, c'est interpréter un tirage, les tu devrais faire ci ou ça, c'est pas de son ressort mais du tien. Dans ce cas, la posture de communication n'est pas juste et ce n'est pas ok.

Ma recommandation personnelle, c'est Celine Camoun, de Yes we cards.

-> Toi et tes oracles

En premier lieu, limites-en l'usage, ne questionne pas pour tout, tout le temps. Laisse-toi choisir tout seul.
Pour t'assurer que tes oracles te répondent à l'endroit juste il faut poser les bonnes questions aussi bien dans la formulation que dans l'endroit duquel tu t'exprimes.

Les bonnes questions

Tout d'abord, il te faut être extrêmement précis, quoi, quand, comment, combien...
Est-ce qu'il va me rappeler par exemple. Oui, mais qui, quand, pourquoi ? Penses donc a des questions très précises, dis toi que ton interlocuteur ne sait rien de la situation, tu dois être vraiment clair.

Tes attentes

Une question doit être (avec tes oracles, comme dans la vie) sans conditions de réponse, tu dois accepter de ne pas avoir de réponse, tout comme accepter que la réponse puisse être différente de celle que tu attends. Pourquoi répond-on à une amie ce qu'elle a envie d'entendre ?... Car elle a induit notre réponse par son non-verbal. Par l’énergie qu'elle émet en posant sa question. C'est pareil avec tes oracles, tu dois être dans un état de neutralité quand tu poses ta question et l’accueillir quel qu’elle soit.

Ton état d'être

Au moment où tu saisis tes oracles tu es sûrement tout plein d'émotions et de désir, peut-être même d’inquiétude. Pour t'assurer d'être à l'endroit juste, prends le temps d'un petit travail préliminaire pour faire le tri et préciser ton intention.
Tu peux t'adonner à un petit dialogue intérieur pour accéder à ce qui en toi appelle à cet instant.

Le dialogue intérieur se mène ainsi :
Tu connectes ton toi intérieur, tu peux le visualiser si tu veux.
Et puis tu questionnes, selon cette règle :
Question -> Réponse 1 -> Validation
Question (à partir de la réponse 1) -> Réponse 2 -> Validation
Question (à partir de la réponse 2) -> Réponse 3 -> Validation
Et ainsi de suite.... Jusqu'à trouver le fondement de ce qui te préoccupe.

Exemple, imaginons que la question porte sur est-ce que je dois chercher une maison :
- Pourquoi est-ce si important de trouver mon lieu de vie ?
-> Parce que j'ai besoin de me sentir chez moi.
-> Ok

- Qu'est-ce que c'est pour toi te sentir chez toi ?
-> J'ai besoin d'un espace où je puisse établir mes propres règles.
-> Ok

- Qu'est-ce que ça représente pour toi de pouvoir établir tes propres règles ?
-> J'ai besoin de pouvoir me sentir en cohérence avec mes valeurs et ce que je suis.
-> Ok

Pour l'exemple, je m’arrête là, mais tu peux questionner bien plus loin si tu veux, selon ton cas.
Tu vois donc émerger le besoin de cohérence et de respect de tes valeurs. Tu peux donc te dire que la question ne porte pas tant sur la maison, que sur ce dont tu as besoin pour te sentir en cohérence et respecter. Tu cristallises sur la maison, mais ça peut-être juste affirmer une limite. Tu comprends ? Faire ce travail te permet de pouvoir faire preuve d’honnêteté de travailler à partir d'un endroit intérieur qui te fera évoluer plutôt que sur des modalités extérieures.
Tu peux alors questionner tes oracles, sur de quoi ai-je besoin pour me sentir en cohérence. À quel endroit puis-je agir pour me sentir respecté ? Et ainsi de suite...

Seulement si tu es dans une posture d'honnêteté en ayant fait le travail préliminaire, tu pourras faire émerger ce qui a vraiment besoin d'être entendu. 

Ma conclusion

Chercher un mieux-être quand on est dans la souffrance est ce qu'il y a de plus naturel, cependant pour que la démarche soit saine, elle doit te mener au-dedans. Il n'est pas de guérison qui soit rapide, ni extérieur à toi.
Ces techniques ésotériques sont complémentaires d'un travail en profondeur pour confronter et écouter ce qu'il y a de blessé en toi. N'oublie pas que la seule voie de guérison est la voie thérapeutique.
Te voilà maintenant en capacité de regarder ces supports comme des supports et non comme des guides, fais-toi plaisir !
 

Cet article a demandé 4h de travail... Like et partage !

Ps : Lithothérapie, un petit mot supplémentaire sur les pierres car elles ont bien d'autres usages que les tirages...
Les pierres pour le mal de dos ou la confiance en soi n'existent pas. Les pierres ont en effet une action (réfères toi aux articles de la section lithothérapie) mais superficielle et complémentaire, aucun cristal n'apaisera les maux du corps et de l'âme sans une coopération complète de l'ensemble de l'être, donc sans un réinvestissement sincère et un travail en profondeur.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion