Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice
Elodie T - Ose te Déployer ® !
Thérapeute Nomade
Psychopraticienne - Energéticienne - Formatrice

Quel est l'influence de tes émotions dans ton corps et ton esprit ?

20 Mai 2022 Elodie T. Emotions

Les liens corps coeur esprit

Nous l'avons vu dans l'article précédent, tes émotions ont un impact dans ton environnement et dans tes relations, mais elles agissent surtout en toi.

La sphère émotionnelle bien loin d'être seulement subtile et intangible a une réalité anatomique et physiologique. Tes ressentis impactent ton corps autant que ton état d'esprit.

Ton cœur bat au rythme de tes émotions

Les émotions vont avoir un impact sur le champ électromagnétique de ton cœur en en faisant varier la fréquence, mais elles ont aussi une influence sur son rythme.

Naturellement, ton cœur est irrégulier, c'est ce que l'on appelle la variabilité cardiaque. Bien qu’irrégulier son rythme reste cohérent.

En fonction de l'état émotionnel dans lequel tu vas te trouver, le rythme du cœur va en être affecté. Les émotions positives comme la joie ou la gratitude vont favoriser sa cohérence alors que les émotions négatives comme la colère ou la rancœur vont en favoriser l’incohérence.

La cohérence cardiaque est primordiale, car les battements du cœur et son rythme sont reliés au système nerveux autonome.

Le système nerveux autonome dirige les fonctions automatiques de l'organisme. Il est divisé en deux branches. Le système sympathique qui gère les états d'alerte et le système parasympathique qui gère les états de détente. Lorsque le sympathique est activé, toutes les fonctions physiologiques (digestion, immunité, etc...) sont mises en veille pour parer au danger présumé et mobiliser les ressources pour les réactions de combat, fuite ou repli.

Lorsque le parasympathique est activé les fonctions sont favorisées.

Tes émotions en faisant varier le rythme du cœur font aussi varier l'activation de l'une ou l'autre branche, ayant ainsi un impact direct sur l'état de santé de ton corps. Une colère devenue un tempérament colérique ou un stress chronique vont atteindre durablement le fonctionnement de ton organisme.

Les émotions ne sont donc pas juste une vague venue des profondeurs qu'il nous faut faire traire, elles sont un véritable support à la santé.

Ton corps cet accro à l'émotion

Dans l'organisme, chaque état émotionnel va être traduit en une molécule chimique appelée un neuropeptide. Ce qui veut dire que pour chaque émotion il y a une molécule associée qui va se diffuser dans tout ton corps. Tu le ressens bien quand tu frissonnes de peur, ou quand tu as chaud de joie etc... Ces neuropeptides vont donc venir se fixer sur les cellules du corps auxquelles elles sont destinées.
Le hic, c'est que ces mêmes cellules sont dotées de capteurs, plus elles vont recevoir de molécules

variées plus elles resteront capable de les recevoir. 

En revanche, si tu maintiens un état émotionnel ou qu'il se répète, comme chez ton oncle qui est tout le temps en colère, et bien tes cellules vont sur développer les capteurs de la colère au détriment des autres et ton corps deviendra d'une certaine façon addict à cet état, et de moins en moins capable d'accueillir les autres.

Le travail sur les émotions de ce point de vue peut s'apparenter à un travail sur l'addiction.
Le corps est habitué à un état chimique crée par ton état émotionnel et lorsque tu cherches à switcher il ne sait plus comment faire, il y a alors un véritable travail de rééducation à faire et cela peu prendre du temps. Cela peut aussi expliquer la sensation de ne pas pouvoir faire autrement.

L'intelligence de ton cœur

Ton cœur en plus d'être l'organe le plus vital qui soit, est aussi un cerveau secondaire. Il est doté d'un ensemble de 40000 neurites qui constituent un cerveau autonome capable de mémoire.

Lorsque le système sensoriel capte un stimulus, l'information passe par le cœur qui va la teinter d'une tonalité affective pour que le cortex puisse la traiter : Confort – Inconfort – Neutre. C'est essentiel. Ce qui implique que dans ton esprit il y a toujours une part d'émotionnel. Cela veut surtout dire que l'information circule en boucle, le corps capte, le cœur teinte, le cerveau traite, le corps répond et ainsi de suite. Tu ne peux pas aborder une sphère isolement des autres, c'est un système.

On parle d'un axe cœur-cerveau le long duquel circule l'information qui te permet de percevoir le monde et de t'y positionner.

Ton coeur est dans ton cerveau

L'information va circuler dans ton corps via le nerf vague. Il va capter une information, la faire transiter par le cœur avant de la déposer dans le cerveau pour qu'il puisse la traiter.
Ton cerveau est en gros diviser en trois parties, le tronc cérébral est responsable des réactions primaires, le cerveau limbique responsable de la vie émotionnelle et le néocortex responsable de l'analyse logique.
Le truc, c'est que le cerveau doit toujours aller très vite, il met donc en place les structures en ce sens. Lorsque l'info arrive au cortex, il y en a toujours une petite partie qui est envoyée au cerveau limbique (à l'amygdale) car c'est lui qui répondra le plus rapidement. Lorsque c'est nécessaire, le cerveau émotionnel va littéralement chuinter le néocortex et réagir « sous le coup de l'émotion ». Ce sont tous les moments où tu ne réfléchis plus et où tu t'en mords les doigts. L'émotion prend le pas sur la raison et tu vis une vague émotionnelle.
Mais ce n'est pas tout, au sein du néocortex s'est logé un espion du cerveau limbique. 

Les lobes préfrontaux sont reliés à l'amygdale (cerveau limbique). Le cerveau émotionnel a une petite place dans le cerveau rationnel. Lorsqu'une charge émotionnelle est présente et n'est pas traitée, elle peut envahir tes capacités rationnelles. Ce sont les moments où tu ne parviens plus à réfléchir parce que tu en as trop gros sur le cœur. Tu passes de la vague émotionnelle au vague à l’âme.

Tu comprends bien que tes émotions sont complexes et dirigent beaucoup de choses, depuis leur impact autour de toi jusqu'à leur impact dans ton corps ou ton esprit. Il est donc essentiel dans l'idée d'un équilibre global d'apprendre à composer avec et surtout de leur redonner toute la place qu'elles méritent, tu ne peux pas faire sans et si tu essais tu prends le risque d’altérer ta pensée autant que ta santé. Rendez-vous la semaine prochaine pour aller plus loin.

 

Si tu as aimé cet article, commente, like et partage, et puis tu peux aussi laisser un commentaire tout en bas de la page.

Si tu as envie de retrouver un équilibre dans ta sphère émotionnelle, tu peux prendre rendez-vous.

Elodie T.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le Guide des Médecines Douces

Connexion